Les cambriolages

S’il y a bien une chose que de nombreuses victimes n’ont jamais prévu, c’est bien le fait de se faire cambrioler. Dans certaines régions, le taux de cambriolages a explosé. Si bien que, lorsqu’on doit partir en vacances et laisser la maison inhabitée, c’est l’angoisse ! Pourtant, les cambriolages ne sont pas une sinécure. Il est possible de les éviter. Vous pouvez avoir recours à des professionnels de la sécurité. Découvrez ci-dessous quelques bons réflexes contre les cambriolages.

Une porte beaucoup plus sûre

On n’y pense pas souvent et c’est bel et bien le cas. La plupart des cambrioleurs pénètrent par la porte d’entrée, soit en la forçant, soit en l’ouvrant tout simplement. Sécuriser sa porte d’entrée est donc le premier réflexe à avoir pour éviter un cambriolage. Pour cela, il faut se doter d’une serrure solide et fiable. Tel est le cas des serrures A2P qui disposent de multipoints. Grâce à cela, il est impossible pour un cambrioleur de les forcer.

Certains cambrioleurs font preuve d’audace en évitant de forcer la serrure et en optant pour une découpe de la porte. Heureusement, il existe une parade : celle de la porte blindée. Cette option est un peu onéreuse. Pour ceux qui ne disposent pas d’au moins 1700 euros pour le modèle blindé, ils peuvent simplement choisir pour une alternative de renforcement. En effet, dans cette optique, plusieurs options existent. Le serrurier professionnel se fera un plaisir d’expliquer et de guider.

Qu’en est-il des fenêtres ?

Si certains cambrioleurs ont l’habitude de prendre par la porte d’entrée, d’autres affectionnent particulièrement la fenêtre. Si les fenêtres sont exposées, alors il vaut mieux les protéger. De nombreuses alternatives existent. Il est, par exemple, possible de renforcer les fenêtres à l’aide de serrures spéciales. Ensuite, sur le marché, il existe des modèles de fenêtres conçues contre les effractions. Ces modèles font preuve d’une belle solidité et d’une résistance remarquable lorsqu’un intrus essaye de forcer le passage.

L’alarme : toujours aussi efficace

Lorsqu’il opère, le cambrioleur fait tout pour ne pas faire de bruit. Dans ce contexte, encore aujourd’hui, l’alarme qui se déclenche est l’une des options favorites, choisie par bon nombre de particuliers et d’entreprises, pour faire fuir les cambrioleurs.

En ce qui concerne les modèles d’alarmes disponibles sur le marché, on fait face à une réelle diversité. Aujourd’hui, il y a des alarmes :

  • Capables de détecter des mouvements suspects devant une porte ;
  • Qui se déclenchent lorsqu’une serrure est forcée ;
  • Qui s’activent lorsqu’une chose est brisée (par exemple : vitre sur la fenêtre). Mais, ce n’est pas tout.

En effet, avec l’évolution de la technologie, de nouvelles options s’offrent à tous ceux qui ne veulent pas se faire cambrioler. Par exemple, il y a des alarmes qui, lorsqu’elles s’activent, envoient des signaux d’alerte à une société de sécurité. Celle-ci peut alors choisir d’appréhender elle-même l’intrus ou d’alerter le poste de police le plus proche.

Les alarmes nouvelle génération s’inscrivent parfaitement dans la révolution actuelle de la domotique. Ainsi, aujourd’hui, il est possible, par exemple, d’installer des alarmes couplées à des dispositifs perfectionnés qui vous préviennent directement (par téléphone ou par signal sonore) lorsqu’un intrus tente d’entrer. Il est également possible de connecter son smartphone à un dispositif de surveillance vidéo qui déclenche l’alarme dès qu’un cambrioleur entre par effraction.

De plus en plus d’individus sont intéressés par les alarmes pouvant générer de la fumée. Le mode opératoire est simple : lorsqu’un cambrioleur réussit à pénétrer dans le domicile, l’alarme se déclenche et automatiquement une fumée très opaque est libérée. Sa vision ayant été réduite à néant, le voleur ne peut opérer. Il n’a donc d’autre choix que de prendre la fuite.

Related Posts